Trousse à bijoux

Publié le par Isa

Comme j'avais "légèrement" raté l'anniversaire de ma mère, et que ce tutoriel me faisait de l'oeil depuis un moment, j'ai décidé de me rattraper en lui offrant (avec à peine 3 mois de retard... *toussote* ) une trousse à bijoux faite maison.

J'ai donc choisi mes tissus, découpé mes patrons dans du papier, et me voilà partie !

Trousse à bijoux

Le tutoriel de Frénésie et moi est très détaillé donc je vous laisse le suivre comme des grand-e-s ! 

Mes notes pour plus tard sont assez peu nombreuses : 

- Faire bien attention quand on coud les poches, ça peut vite devenir galère si on va trop vite. Il faut prendre son temps, bien regarder les photos et ne pas hésiter à faire en plusieurs fois si on sent qu'on perd patience (ou manger du chocolat, ça peut marcher aussi). 

- La prochaine fois, je mettrai plus de tissus différents, là je trouve que mon tissu uni est trop "présent", ça manque de fantaisie tout ça ! 

- J'ai choisi l'option "fermeture par boutons pression" à la place de la fermeture par ruban, et j'ai un peu galéré à poser les pressions, surtout les parties mâles, qui sont visibles uniquement à l'extérieur de la pochette (voir photos ci-dessous). Le truc, c'est soit de les poser avant de coudre ensemble l'intérieur et l'extérieur de la pochette, soit de laisser une ouverture suffisamment grande pour ne pas être embêté quand on veut les poser entre les deux épaisseurs de tissus (et croyez-moi, j'ai fait cette erreur de laisser une petite ouverture, je parle en connaissance de cause). 

Alors à ce stade-là, je ne m'en rendais pas compte, mais en fait, l'ouverture est trop petite pour poser sereinement les boutons pressions.

Alors à ce stade-là, je ne m'en rendais pas compte, mais en fait, l'ouverture est trop petite pour poser sereinement les boutons pressions.

Bon, au final, j'ai réussi à m'en sortir avec ces boutons pressions, mais ce fut épique !
Bon, au final, j'ai réussi à m'en sortir avec ces boutons pressions, mais ce fut épique !

Bon, au final, j'ai réussi à m'en sortir avec ces boutons pressions, mais ce fut épique !

Au final, j'ai mis du temps à coudre cette pochette (la faute à une crise aigue de flemmingite), mais je suis plutôt fière de moi, je la trouve chouette ! 

Et le cadeau a fait très plaisir à ma maman, donc mission accomplie ! 

 

Oui, y'a plein de photos, mais j'en suis tellement fière que je ne m'en lasse pas !
Oui, y'a plein de photos, mais j'en suis tellement fière que je ne m'en lasse pas !
Oui, y'a plein de photos, mais j'en suis tellement fière que je ne m'en lasse pas !

Oui, y'a plein de photos, mais j'en suis tellement fière que je ne m'en lasse pas !

J'ai juste à trouver le temps de m'en coudre une pour moi maintenant... avant que la saison des cadeaux de Noël arrive ! 

Commenter cet article