RIP Luna

Publié le par Isa

 Ma Luna,

J'ai tellement à te dire, et en même temps, tout l'important a déjà été dit. Dans nos discussions, dans les lettres qu'on s'échangeait, dans nos SMS. L'important, c'est que je t'aime, que te rencontrer a vraiment été décisif pour moi, que ton courage ne cessera jamais de m'impressionner, que ta bonne humeur si communicative et ton refus de baisser les bras devant les épreuves m'ont souvent servi de modèle.

Ce que je n'ai pas eu le temps de te dire (on n'a jamais assez de temps pour tout se dire), ce que j'ai besoin de te dire, c'est que tu me manques. Tous les jours, tu me manquais lorsque tu es partie vivre à Atlanta. Et en même temps j'étais si heureuse pour toi, tu avais une nouvelle vie là-bas, rien qu'à toi, tu y as fais de très belles rencontres, tu t'y es épanouie, tu es devenue encore plus toi. Et en devenant encore plus toi, tu m'as aidée à devenir encore plus moi.

Pour tout ça, je ne te remercierai jamais assez. Voilà encore une chose que je n'ai pas assez eu le temps de te dire, ce simple mot : "merci". J'ose croire, j'ose espérer que tu savais à quel point tu comptais pour moi. 

 

Je t'aime, tu me manques ma belle.

 

"Depuis que t'es montée là-haut, les anges n'ont jamais été plus beaux..."

Je t'aime, tu me manques ma Luna.

Commenter cet article