Une pochette pour les pinceaux de maquillage

Publié le par Isa

Un weekend on où ne bouge pas de la maison ? Chouette, j'ai le temps de coudre ! Et même de coudre pour moi ! Que demander de plus ? 

J'ai donc profité du temps mitigé de ces dernières semaines et d'un weekend de glande repos pour me coudre une pochette pour ranger de façon or-ga-ni-sée mes pinceaux de maquillage. C'est pas que j'en ai des tonnes (quoique...), c'est surtout que jusqu'ici, ils étaient entassés dans une petite pochette qui à la base doit être prévue pour 3 pinceaux, que j'en ai désormais plus du double, et qu'en prime, ça m'agaçait de toujours tous les sortir pour récuper LE pinceau que je voulais. 

Donc, j'ai cherché un tutoriel, et après quelques hésitations, je me suis décidée pour celui de La Fée Paillette : clair, détaillé, avec plein de photos, il m'a vite tapé dans l'oeil !

Je voulais un truc frais puisque l'été arrive (enfin, il parait...), et donc j'ai fouillé dans mes stocks pour dénicher : 

  • pour l'extérieur : une toile initialement prévue pour faire des transats ;
  • pour la doublure: un coton enduit rouge avec des étoiles (choisi à la base pour le portefeuille d'Étoile, mais il m'en reste encore). J'ai pris un coton enduit pour pouvoir le nettoyer facilement si du maquillage coule dessus. Il faudra voir à l'usage si c'était une bonne idée !
  • pour la poche : un coton avec des motifs géométriques et multicolores sur lequel j'ai craqué récemment en magasin (sans savoir quoi en faire à la base, je me suis juste dit "je le veux, je trouverais bien quoi faire avec" ). 

Tous les tissus viennent de chez Mondial Tissus (comme d'habitude ;) ). 

Une pochette pour les pinceaux de maquillage

Une fois les tissus découpés, je commence à lire le tuto plus en détail, et là, je me rends compte qu'il faut poser du biais. N'ayant jamais eu l'occasion de m'y mettre, il faut que je farfouille encore un peu sur les internets pour trouver comment faire. J'ai donc fait un mix des tutoriels de Non Maman ! et de Blue Marguerite pour réussir à poser mon premier biais. 

Et, soyons honnêtes, c'est pas parfait. J'ai voulu aller trop vite, alors je n'ai pas mis assez d'épingles, et du coup à la couture ça a bougé et ça n'est pas hyper droit. Mais ça m'a appris qu'il vaut mieux prendre du biais un peu large quand on débute, celui-ci fait 2 cm replié, et c'est un peu trop petit pour moi... enfin tant que je n'ai pas plus d'entrainement ! 

Détails du biais et de ma couture pas droite... (clic pour voir plus grand)Détails du biais et de ma couture pas droite... (clic pour voir plus grand)

Détails du biais et de ma couture pas droite... (clic pour voir plus grand)

Le reste du tuto n'a pas posé de problème, il faut juste penser à embarquer avec soi dans la pièce de couture ce qu'on veut mettre dans la pochette (pinceau, mascara, palette de maquillage...), histoire de prendre les mesures avec tout à portée de main et de ne pas se louper. 

Personnellement, j'ai fait une place pour chacun de mes pinceaux, une pour mon mascara, j'en ai rajouté une par sécurité (on ne sait jamais ;) ) et le reste de la longueur forme une poche "fourre-tout" pour les palettes de maquillage, la base paupières, etc. 

Histoire que les poches se voient quand même un peu (TOUJOURS penser aux matins où on n'est pas bien réveillée :D), j'ai pris du fil rouge vif, qui rappelle le coton enduit tout en étant visible sur le fond multicolore. J'aime bien, c'est un peu voyant mais pas trop quand même, j'ai réussi à avoir le côté "frais" que je voulais, je crois :)

Détail des poches des pinceaux. Les coutures horizontales servent à maintenir les pinceaux courts.

Détail des poches des pinceaux. Les coutures horizontales servent à maintenir les pinceaux courts.

Pour le lien de fermeture, j'ai fouillé dans mes stocks et j'ai retrouvé un ruban beige, vu que je n'avais plus assez de biais pour faire un lien assorti avec l'intérieur (j'anticipe toujours beaucoup :D ). La pochette étant très longue, il faut bien faire attention quand on positionne le lien sur le tissu extérieur, sinon on galère pour fermer ensuite. Et comme dans le tuto de base, j'ai réussi à rater la couture du ruban (regardez les photos en-dessous), je voulais faire un joli rectangle bien propre et je me suis loupée parce que j'ai été trop vite. M'enfin ça ne se voit pas trop, alors j'ai laissé comme ça (flemme, quand tu nous tiens...). 

La pochette finie, ouverte et fermée (clic pour voir plus grand).
La pochette finie, ouverte et fermée (clic pour voir plus grand).La pochette finie, ouverte et fermée (clic pour voir plus grand).

La pochette finie, ouverte et fermée (clic pour voir plus grand).

Maintenant, je n'ai plus qu'à tester en situation réelle ce que ça donne, et surtout voir si le choix du coton enduit était vraiment judicieux comme doublure : certes, cela se nettoie plus facilement, mais j'ai aussi l'impression, après quelques jours d'utilisation, que l'enduit ne glisse pas bien et "accroche" les manches des pinceaux quand j'essaie de les ranger. Reste à savoir si c'est dans ma tête ou pas, cette histoire... affaire à suivre ! 

Commenter cet article

sandrine 23/06/2016 00:28

super ! vu le temps peut etre qùn de ces dimanche ...

Isa 23/06/2016 09:06

En plus c'est rapide à coudre :)