Stage crapauds

Publié le par Isa

Cette année, mon stage obligatoire de la fac (mais prolongé volontairement tout l'été) porte sur le crapaud sonneur à ventre jaune, de son ptit nom latin Bombina variegata. A titre d'information, je signale que ce crapaud est protégé au niveau européen, alors si vous en trouvez par hasard lors d'une de vos balades en forêt, prière de lui foutre la paix et de ne pas le rapporter à la maison! En plus il est toxique, donc il se transformera pas en prince charmant si vous lui faites un bisou!



Il est pas beau ce ptit père?


Un sonneur en position de repos classique: il flotte tranquillou dans son ornière!


Un truc drôle avec le sonneur, c'est quand on l'embête trop (genre quand je le capture pour le photographier dans le boitier CD), il se met dans une position appelée catalepsie ou réflexe d'Unken, qui montre au prédateur qui l'embête qu'il est toxique. Il met en évidence sa couleur jaune vif, en gros, il dit "Me mange pas, j'suis pas bon!"
Mais ce qui me plait le plus, c'est que c'est assez ridicule, un crapaud en catalepsie





Tout ça vous avance bien, vous pourrez vous la pétez dimanche midi au repas chez mémé, mais ça vous dit pas ce que je lui fais subir à cette bestiole! Petites explications : je suis chargée du suivi des populations sur deux sites du territoire de Parc Naturel Régional de Lorraine. Donc je dois aller sur chaque site au moins une fois par semaine, chercher les crapauds dans les mares, flaques, ornières, bref partout où il peut se cacher, les attraper et les photographier.
Pourquoi les photographier? Parce que les sonneurs ont, comme leur nom l'indique, le ventre jaune, mais tacheté de noir. Les taches sont uniques pour chaque individu, ce qui permet de les identifier, comme une empreinte digitale. En photographiant leur ventre, je peux, une fois de retour au bureau, savoir si les individus que j'ai capturé tel jour ont déja été capturés cette année, ou l'année dernière, ou encore avant. Le but est de savoir, grâce à des formules (assez compliquées d'ailleurs ), si la population se maintient, augmente ou décline.

Le problème, c'est que les crapauds mesurent 5 à 6 cm une fois adultes, et un des sites que j'ai est assez vaste, c'est un ancien champ de bataille de la guerre 14-18, donc les "mares" sont en fait des trous de bombes... joyeux hein? En plus, la forêt est tout juste en train de repousser après le passage de la tempête de 1999, donc ça ressemble à ça vu de l'intérieur :



Plutôt bordélique non? Et encore, je suis pas sûre qu'on distingue bien ces ******* de ronces qui s'accorchent à mon jean et m'empêchent de circuler tranquillement. Bref, c'est plutot sportif! La bonne nouvelle, c'est que le stage se finit bientot, d'ailleurs je vais aller traiter mes données moi...

Allez, je vous laisse sur un petit jeu : combien y a-t-il de crapauds différents? (attention, y'a un piège! ... ou pas )

             

Publié dans Metz (2007- 2010)

Commenter cet article

Isa 11/09/2009 00:00

@ Julie : ils sont pas moches du tout ces ptis crapauds, m'enfin! par contre, c'est vrai que c'est *un peu* ridicule parfois. mais c'est pour ça que je les aime @ Floppy : tu m'excuseras, mais je te répondrai par mail pour le jeu, j'attends de voir s'il y a plus de participants et tu as interdiction de lyncher Julie, elle supporte mes conneries depuis trèèèèèèèèès longtemps, ça mérite bien une immunité

Floppy 01/09/2009 00:17

PS : Julie a dis que ces crapauds sont moches ???Elle mérite la mort ! De préférence longue et douloureuse !! On ne dit pas impunément du mal de ces adoraaables petits bouts d'chou !

Floppy 01/09/2009 00:15

Y'en a 6 différent (donc sur les sept photos, un seul doublon) !

Julie 27/08/2009 18:39

Si je dis qu'il y a pas qu'en catalepsie que c'est moche et ridicule ces trucs là...  Franchement, au niveau du jeu, je sèche!